:::: MENU ::::

Home

  • Oct 19 / 2016
  • 0
Linux

Apache Tomcat – Get logs directly cleaned with rotationApache Tomcat – Nettoyer le répertoire de logs avec la rotation

Tomcat allows you to rotate easily your log files with AccessLogValve but it can be more difficult to get cleaning in logs directories automatically.

For that, you can easily use some smart find commands combined with actions:

  1. Get logs older than 3 days compressed so they can be smaller but still accessible
  2. Get logs older than 60 days deleted permanently

You will probably have to adjust the logs path depending on your needs, and you can also modify the retention time for each action.
Once the command looks correct with what you’re expecting, you can set them up as cron so it can be executed automatically every day.Tomcat vous permet d’effectuer une rotation de logs facilement avec AccessLogValve mais il peut être plus difficile de faire le nettoyage des logs du répertoire automatiquement.

Pour cela, vous pouvez facilement utiliser quelques commandes find combinées avec des actions :

  1. Compresser les logs plus vieux de 3 jours pour qu’ils prennent moins de place et soient toujours accessibles
  2. Supprimer définitivement les logs de plus de 60 jours

Vous devrez probablement ajuster le chemin des logs selon vos besoins, et vous pouvez également modifier la durée de rétention pour chaque action.
Une fois que les commandes vous semblent correctes, vous pouvez les mettre en place dans des cron de manière à les exécuter automatiquement tous les jours.

  • Oct 14 / 2016
  • 0
Linux

Generate a random file with specific sizeGénérer un fichier aléatoire d’une taille précise

It’s possible to easily generate a random file with specific size filled differently depending on the needs:

  • Fill a 200MB file with zeroes
  • Fill a 200MB file with random values (longer than zeroes – depending on processor)

Il est possible de générer un fichier aléatoire d’une taille spécifique rempli selon les besoins:

  • Remplir un fichier de 200MB avec des zéros
  • Remplir un fichier de 200MB avec des valeurs aléatoires (plus lent que des zéros – dépend de la puissance du processeur)

  • Sep 27 / 2016
  • 0
Linux

Escape sequences for SSH (when you’re stuck)Séquences d’échappement pour SSH (lorsque vous êtes bloqué)

You can get stuck with your ssh session when your network is changing or when there’s a network disruption. You will face a lock leading to the unability to stop your session, even by doing a CTRL-C.

That’s why there’s some escape sequences you can use in that case (especially the first one when you’re stuck):

Note that escapes are only recognized immediately after newline.Vous pouvez vous retrouver bloqué avec votre session ssh lorsque votre réseau change ou lorsqu’il y a une interruption réseau. Vous vous retrouvez alors avec un verrou rendant impossible de quitter votre session, même en utilisant un CTRL-C.

C’est pour cela qu’il existe des des séquences d’échappement que vous pouvez utiliser dans ce cas (tout particulièrement la première lorsque vous êtes bloqué) :

Notez bien que ces séquences sont seulement reconnues après avoir appuyé sur Entrée.

  • Sep 16 / 2016
  • 0
Linux

Renew a GPG key when you get “GPG error – KEYEXPIRED”Renouveler une clé GPG quand vous obtenez “GPG error – KEYEXPIRED”

Getting this error when trying to update packages on your linux distro using apt?

This just means that the GPG key is expired and that you need to renew it.

You can list expired keys and get the ID by using this command:

Here, we can see that ID “4BD6EC30” is expired and is leading to the issue.

Let’s now update this key:

And you can now perform the update properly, you won’t get error anymore.

Vous obtenez cette erreur lorsque vous essayez de mettre à jour des paquets sur votre distribution linux en utilisant apt ?

Cela signifie juste qu’une clé GPG est expirée et que vous devez la renouveler.

Vous pouvez lister les clés expirées et obtenir leurs IDs, en utilisant la commande :

Ici, vous pouvez voir que l’ID “4BD6EC30” est expiré et vous mène à une erreur.

Mettez alors à jour la clé :

Et vous pouvez maintenant effectuer la mise à jour correctement, vous n’aurez plus l’erreur.

  • Sep 07 / 2016
  • 0
Linux

Send an UDP packet with NetCatEnvoyer un paquet UDP avec NetCat

It can be needed to test an UDP connection with a server to ensure that connectivity is working and double check the data received.

Let’s take a simple example with a remote logstash server:
– Server mylogstash.mydomain.local
– Listening on port 5000

On emitter side, we are sending an UDP packet simulating a log line coming from an application:

On receiving server side, we are executing a tcpdump to check that packet is correctly coming with good content:

Here we are! It’s very simple to control UDP flows or simply check connection between 2 servers.Il peut être nécessaire de tester une connexion UDP avec un serveur pour vérifier la connectivité et les données échangées.

Prenons l’exemple d’un serveur logstash distant:
– Serveur mylogstash.mydomain.local
– Ecoutant sur le port 5000

Côté serveur émetteur, nous envoyons un paquet UDP simulant une ligne de log provenant d’une application :

Du côté du serveur de réception, on execute un tcpdump pour vérifier que le paquet arrive bien avec le bon contenu :

Voilà, il est donc simple de contrôler les flux UDP ou de simplement tester une connexion entre 2 serveurs.

  • Aug 22 / 2016
  • 0
Linux

Find and identify where inodes are usedTrouver et identifier où les inodes sont utilisés

Your monitoring system is claiming that your server is running out of free inodes but your disks are not full at all? Maybe you just need to check your filesystem usage and how many files are being used at the same time… Here are some tips to check and identify the inodes being used.

First of all, you can check percentage of inodes used with this simple command:

You will see inode usage for your partitions and mouting points:

Here, we can easily see that /var is using 83% of inodes, which is quite high.

Let’s now identify how those inodes are used with a compound command using find:

You will get a sorted result like this (I truncated to display only the last lines which are the most important):

We can clearly see that inodes are mostly used by /var/spool/postfix/maildrop. You just have to go in that folder and check if files are useful and/or if you can do some cleaning there.
Then, once files are removed and directory clean, your inodes will be freed and everything will be back to normal!Votre système de monitoring vous indique que votre serveur est en manque d’inodes disponibles mais vos disques sont loin d’être pleins? Peut-être que vous avez juste besoin de vérifier l’utilisation de vos systèmes de fichiers et le nombre de fichiers qui sont utilisés en même temps … Voici quelques conseils pour vérifier et identifier les inodes qui sont utilisés.

Prémièrement, vous pouvez vérifier le pourcentage d’inodes utilisés avec cette simple commande :

Vous verrez alors l’utilisation en inode pour vos partitions et vos points de montage:

Ici, nous pouvons facilement voir que /var utilise 83% des inodes, ce qui est assez élevé.

Allons maintenant identifier comment ces inodes sont utilisés avec une commande composée utilisant find :

Vous obtiendrez alors un résultat trié comme cela (j’ai volontairement coupé l’affichage pour n’afficher que les dernières lignes qui sont importantes) :

On peut clairement voir que les inodes sont principalement utilisés par /var/spool/postfix/maildrop. Il suffit donc juste d’aller dans ce répertoire vérifier les fichiers qui sont utilisés et effectuer un peu de nettoyage.
Ensuite, une fois les fichiers inutiles supprimés et le répertoire nettoyé, vos inodes seront libérés et tout pourra alors rentrer dans l’ordre !

Question ? Contact